Vendredi 20 novembre 2015 – Un mois après les élections fédérales du 19 octobre dernier, l’heure est au bilan. Est-ce que le scrutin a répondu aux attentes en matière d’accessibilité? Est-ce que le vote était aisé pour les citoyens avec une limitation fonctionnelle? Quels sont les obstacles à la démocratie qui persistent pour les personnes en situation de handicap? Deux points de vue différents, avec Linda Gauthier du Regroupement activiste pour l’inclusion du Québec et Richard Lavigne de la Confédération des organismes des personnes handicapées. Écouter.

« C’était mieux que les autres années , mais il y a encore des ratés : certains n’ont pas pu voter dans des CHSLD, d’autres avec une déficience visuelle ne pouvait pas être accompagnés jusqu’à l’isoloir, etc.»

L’Association québécoise des personnes aphasiques (AQPA) est un regroupement qui offre un ensemble de services aux personnes avec ce trouble du langage, qui est le plus souvent causé par un accident vasculaire cérébral. En plus des services de réadaptation, L’AQPA mise aussi sur la création de milieux de vie afin de briser l’isolement de ces personnes.  Katherine Hébert-Metthé présente La Maison de l’aphasie, un lieu de rassemblements et d’échanges. Écouter.

«Le projet évite à certaines personnes, qui ont seulement des besoins ponctuels, de se retrouver dans un environnement inadéquat pour elles comme un CHSLD»

Certains intervenants du milieu ont critiqué avec véhémence un sondage envoyé par le Commissaire de la santé et du bien-être, qui contenait, semble-t-il, des questions biaisées. « Comment oser demander à monsieur et madame tout le monde de statuer sur le sort futur de plusieurs générations d’enfants et d’adultes, à partir d’informations biaisées à travers des questions subjectives?», demandait Autisme Québec. La commissaire adjointe, responsable du dossier, Ghislaine Cleret de Langavant, est en ondes pour défendre l’utilité de cette démarche. Écouter.

«Ce sondage est une première étape qui sera suivie par d’autres complémentaires. Avec celui-ci, on ne cherchait pas à trouver une réponse définitive si oui ou non, on va financer tel programme.»

Catherine Bourgeois

Finalement, Luc Fortin et Isabelle Côté découvrent plus en profondeur le travail de la troupe de théâtre Joe Jack et John, qui allie des comédiens de tout horizon, incluant des personnes avec une déficience intellectuelle. Un programme qui se démarque autant par sa distribution inclusive que par la qualité professionnelle de ses productions. Entrevue avec Catherine Bourgeois. Écouter.

Diffusion : vendredi 14h
Rediffusions: vendredi 16h et 21h, samedi 7h, 13h et 22h, dimanche 15h
Animation : Luc Fortin et Isabelle Côté, directrice générale du Théâtre Aphasique

Accès libre est une présentation des lunettes eSight
Logo eSight

Faire un don

Avec votre soutien Vues et Voix informe et rend la lecture accessible aux personnes avec une limitation visuelle, motrice ou d’apprentissage

Donnez pour l'Opération #JelisAutrement

Devenir bénévole

Envie d’offrir de votre temps?

Devenez bénévole pour Vues et Voix

Panel

Faites entendre votre voix!

Inscrivez-vous votre opinion